Chez Primobox, l’organisation de nos équipes vise à assurer la réussite des projets de dématérialisation de nos clients.
Partez à la rencontre de nos collaborateurs ! Découvrez leur rôle chez Primobox et la manière dont ils contribuent à améliorer l’expérience de nos clients.

Quel est ton rôle chez Primobox en tant que Scrum Master ?

« De manière générale, au sein d’une équipe qui travaille en Agilité, le Scrum Master est responsable de la mise en œuvre et de l’application de la méthode Scrum. Celle-ci représente un cadre de travail. Mon rôle est donc de veiller à ce que ce cadre soit appliqué chez Primobox tel qu’il est décrit dans la théorie. La manière de travailler au sein de ce cadre est ensuite définie avec l’équipe de développement. Elle dépend aussi beaucoup de la culture d’entreprise. Par exemple, la méthode Scrum propose de fonctionner à l’aide de « sprints ». Ce sont des intervalles de temps courts pendant lesquels l’équipe technique développe et teste de nouvelles fonctionnalités. Chacun d’entre eux s’achève avec une « revue de sprint » qui permet de présenter le travail effectué aux différentes parties prenantes. Chez Primobox, c’est assez spécifique puisque tous les collaborateurs y sont conviés. Cela permet une meilleure transmission des informations auprès des autres services et apporte de la cohésion en interne autour de nos applications, qui sont le cœur de notre métier. »

Quels sont les indicateurs de succès que tu observes ?

« L’un des objectifs du Scrum Master est de s’assurer que les sprints se déroulent le mieux possible. Chez Primobox, ils durent 15 jours. Pour monitorer leur succès, je vais principalement observer deux indicateurs à la fin de chacun d’entre eux : la vélocité de l’équipe et son taux d’engagement. Le premier mesure l’ensemble du travail réalisé par l’équipe au cours du sprint. Le second consiste à évaluer la capacité de l’équipe à planifier son travail pour le sprint. En début de sprint, l’équipe s’engage sur le contenu qu’elle estime pouvoir réaliser. À la fin du sprint, je compare cet engagement à ce que l’équipe a effectivement été capable de délivrer. L’objectif est qu’il y ait le moins d’écart possible entre les deux. Cela permet de s’engager sur des roadmaps [NDLR : feuilles de route produits], à la fois en interne et auprès des clients. Ces indicateurs dépendent beaucoup de la séniorité et de l’ancienneté de l’équipe. L’un des moyens d’atteindre nos objectifs est donc d’avoir une équipe aussi stable que possible au fil des sprints. »

Graphique sprint review

Qui sont tes principaux interlocuteurs au quotidien et comment travailles-tu avec eux ?

« Je travaille beaucoup avec les équipes de développement ainsi qu’avec les Product Owners [NDLR : les chefs de projet en mode agile]. Dans les deux cas, mon rôle est de leur proposer des outils et des méthodes de travail pour les aider à se structurer. J’interviens également pour lever des obstacles, pour fluidifier la communication ou pour prendre en charge la mise en place de nouveaux outils si besoin. Par exemple, j’ai eu l’occasion de travailler avec l’équipe pour l’amener à formuler la « definition of done ». J’ai donc organisé un atelier qui leur a permis d’identifier les critères et les étapes nécessaires pour déterminer qu’une fonctionnalité (ou tout autre item) est terminée et qu’elle peut passer en production.

Pour résumer, je dirais que mon objectif principal est de permettre aux équipes de développement et aux Product Owners de gagner du temps dans leur quotidien et de se concentrer sur la production de valeur pour les utilisateurs. »

Selon toi, quels sont les bénéfices de l’Agilité pour les utilisateurs des solutions de Primobox ?

« J’identifie quatre avantages principaux pour nos utilisateurs. Le premier est qu’ils sont intégrés dans les choix qui sont faits sur nos applications. Ils sont invités à nous faire leurs retours tout au long du cycle de développement alors qu’auparavant, ils n’étaient sollicités qu’en début de projet et en phase de validation finale.

Le deuxième avantage est que l’organisation sous forme de sprints nous permet de fiabiliser notre engagement sur la roadmap. Grâce au suivi des indicateurs, nous sommes capables d’étudier chaque fonctionnalité qui doit être développée et d’évaluer combien de sprints vont être nécessaires pour la réaliser. Du point de vue client, cela permet d’avoir plus de visibilité sur le développement des fonctionnalités à venir.

Le troisième bénéfice de l’Agilité est l’amélioration de la qualité des développements. En effet, pour qu’une nouvelle fonctionnalité soit ajoutée sur l’application, il faut qu’elle respecte la « definition of done ». Si elle atteint ce stade, cela signifie que le process de qualité défini par l’équipe a été respecté.

Le dernier avantage de la méthode agile pour les utilisateurs est de bénéficier de livraisons plus régulières. Chez Primobox, dans la mesure où les sprints durent 15 jours, nous mettons à disposition de nos clients au moins une livraison tous les 15 jours. À chaque fois, l’application est améliorée soit par l’ajout d’une ou de plusieurs nouvelles fonctionnalités, soit par une éventuelle correction de bug. Auparavant, les livraisons étaient beaucoup moins régulières puisque les cycles de développement étaient beaucoup plus longs. »